Jardins potagers - Jardins à vendre - Jardins à louer

Derniers articles

A savoir

Planter des artichauts en pleine terre au mois de mai.

Les légumes à semer en Juillet
- Chicorée sauvage
- Chou-navet
- Concombre
- Epinards d'été
- Navets d’automne
- Pissenlit
- Radis d’hiver

Jardiner pour sauver l'humanité

Envoyer

Abeille disparition jardin ecologique © Zoltán Futó - Fotolia.com

Einstein avait prédit que l'humanité n'aurait que 10 ans à vivre le jour où les abeilles disparaitraient, car elles assurent la reproduction de 80% des espèces végétales, parmi lesquelles se trouvent près de 35% des ressources alimentaires mondiales. En effet, la majorité des végétaux comptent sur les animaux pour assurer leur pollinisation. En explorant les fleurs à la recherche de nectar, les abeilles se frottent aux étamines, récoltant involontairement des grains de pollen - jusqu'à 100 000 - qu’ils abandonneront par la suite dans une autre fleur.

Le Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles est le nom donné à ce phénomène qui touche les abeilles et par contre-coup la production apicole dans une grande partie du monde. Les abeilles sauvages sont peut-être aussi concernées. Bien que cette disparition mystérieuse ne soit pas encore très bien comprise, les scientifiques soupçonnent fortement les pesticides, les OGM et les différents polluants environnementaux d'être à l'origine de cette catastrophe.

Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme

En 2007, le taux de ruches abandonnées ou presque désertées atteignait 70 % voir 80 % dans les régions et pays les plus touchés. Un quart du cheptel des ruchers des États-Unis aurait disparu rien que durant l'hiver 2006-2007. En Europe, de nombreux pays ont annoncé des pertes importantes (France, Belgique, Italie, Allemagne, Suisse, Espagne, Grèce, Pologne, Pays-Bas). Dans les ruchers les plus touchés, jusqu'à 90 % des abeilles sont supposées mortes, car non rentrées à la ruche.*

Les jardiniers amateurs au cœur de la solution

Les jardiniers amateurs sont un des éléments clés pour freiner cette disparition. Chaque coin de verdure compte et peut être aménagé afin de favoriser le bon développement des abeilles. Voici quelques conseils.

Bannir tous les produits chimiques

Les pesticides, herbicides et fongicides sont probablement la cause de la disparition des abeilles. Préférez les solutions douces et écologiques, toutes aussi efficaces et bien moins coûteuses!

Planter des arbres attractifs pour les abeilles

Les arbres et arbustes ramifiés, qui se partagent en plusieurs branches, sont beaucoup plus accueillant pour les abeilles, car ils hébergent une faune riche et diversifié. **

Allier les espèces végétales

La diversification des essences semble être le maître mot pour réintroduire les abeilles dans son jardin.  Les haies ou bosquets alliant plusieurs espèces végétales sont plus riches et plus équilibrés que les plantations d'une seule espèce. Une haie de douze à quinze essences différentes semble être le nombre optimal pour constituer une haie efficace.**

Assurer le couvert

En France, grâce à sa floraison tardive productrice de nectar et de pollen, le lierre est la principale plante qui assure la fourniture d'une nourriture de pré-hivernation.**

Installer des nichoirs pour abeilles solitaires

Toutes les abeilles ne vivent pas en colonie! Pour ces solitaires, pas de reines ni d’ouvrières, uniquement des mâles et des femelles. La bûche percée constitue un abri accueillant pour les abeilles solitaires. Pour la fabriquer, il faut utiliser une bûche coupée en deux (chêne, hêtre, charme ou encore châtaigner) et percer des trous de diamètres différents, de 3 à 14 mm, sans toutefois transpercer entièrement la bûche. De nombreuses espèces viendront rapidement s’installer dans les cavités de la bûche. ***

 

Pour plus d'informations

Les abeilles malades de l'homme, Le Monde, 30 août 2007.

Un monde sans fruits ni légumes ?, Le Monde, 14 octobre 2007.

Et si les abeilles disparaissaient ?, Cite-sciences.fr, 2 avril 2004.

Intoxication d’abeilles par des pesticides, Station de recherche Agroscope Liebefeld-Posieux ALP, 2006

 

Sources

* Wikipedia, L'encyclopédie en ligne.

** "Les quatre saisons du jardinage", N°152, Éditions Terre Vivante.

*** www.noeconservation.org

Mis à jour ( Jeudi, 03 Mars 2011 16:48 )  
Vous êtes ici: Accueil Souveraineté alimentaire Jardiner pour sauver l'humanité